L’édition 2019

Un samedi gourmand et festif !

14h30 à la Coopérative Sarlat Périgord Foie Gras.
Les premiers gourmands commencent à s’amasser devant le bâtiment de la Coopérative Sarladaise. Touristes, locaux, journalistes, tous sont là pour apprendre à cuisiner la vedette du week-end : l’oie du Périgord.

Monique Roulland, sarladaise fière de ses origines périgourdines, les attend de pied ferme. Au programme : 1h30 pour cuisiner des aiguillettes d’oie aux graines de sésame, du magret d’oie aux Guinettes et un pain perdu surprise au foie gras d’oie sauce Périgueux. Il n’y a pas de temps à perdre.
Les recette s’enchainent, les astuces et conseils de Monique aussi. L’oie est un mets de choix, il faut s’avoir se l’approprier !
Les odeurs de cuisson sont alléchantes, les convives sont conquis, même avant d’avoir goûté.

16h30 Ferme de la Garrigue Haute à Prats-de-Carlux
Une vingtaine de personnes a répondu présente à l’invitation de la famille Boucherie, éleveurs d’oie de père en fils. C’est Joëlle, la maman, qui débute la visite de la ferme. Les conditions d’élevage, le contexte actuel, le respect de l’animal, tous les sujets sont abordés.
Puis vient le temps de découvrir l’animal de plus près en compagnie de Florian, le fils. Ici, les oies sont élevées en plein air dans le respect des traditions. Les invités sont enchantés par la visite qui se termine par une dégustation de leurs produits.
Pendant ce temps, un autre groupe de curieux, découvre la ferme de Maryline et Jean-Pierre Dubois à Paulin. La même passion, le même métier, toujours dans le respect des traditions périgourdines.

19h Place de la Liberté
Le soleil décline sur Sarlat et les fêtards commencent à se réunir sous les chapiteaux chauffés. Les pommes de terre sarladaises et les assiettes à base d’oie de Marie-Claude attirent les passants. Plus de 500 personnes y succomberont. Les bandas enchainent des rythmes endiablés et festifs. La Bodég’oie est lancée dans une ambiance survoltée qui durera une partie de la nuit ! 

Puis un dimanche gargantuesque !

9h Place de la Liberté
Les conserviers s’installent. Les producteurs locaux ont sélectionné leurs plus belles bêtes pour tenter de remporter le 1er prix du marché primé au gras. Le jury examine chaque pièce. Le verdict tombe. La famille Boucherie monte sur la première marche pour son oie entière et son foie gras.

11h Sous les arcades de la Mairie
La soupe de carcasses réchauffe doucement. L’odeur alléchante ne manque pas d’attirer les passants, nombreux en ce dimanche matin ensoleillé.
Le secret de la soupe de carcasses : de belles caracasses et des cous d’oie, des légumes de saison, un soupçon d’assaisonnement, du pain de campagne et de la patience, ça mijote !
500 bols de soupe sont servis.

12h Centre culturel
Les 960 convives du grand banquet prennent la direction du Centre culturel. Au menu : 14 plats dont 10 à base d’oie et le fameux foie gras d’oie servi à volonté.
Tous sont prêts à en découdre avec ce marathon culinaire et pour cela,  chacun sa technique : Carine fera l’impasse sur le pain, Pierre préfère ne pas se resservir et Jean-Claude prendra le risque de ne pas se priver, quitte à ne pas manger  le dessert « On est là pour manger de l’oie ! ».
À table !

14h Place de la Liberté
Le soleil brille sur les pavés de Sarlat. En ville, les animations battent leur plein. Les enfants s’initient à la peinture sur des œufs et plumes d’oie et enchainent les parties de jeu de l’oie géant.

Manu, son chien Gaya et sa dizaine d’oies font le spectacle. Toutes les 30 minutes, les oies quittent leur enclos pour se mélanger à la foule et arpenter les rues de la ville.

À quelques pas, les passants se réunissent autour de la petite cuisine aménagée pour l’occasion. Plusieurs cuisiniers se succèderont tout au long de l’après-midi derrière les fourneaux afin de présenter des recettes simples à base d’oie : tournedos de magret, foie gras poêlé, tartare d’oie, tourtières aux rillettes d’oie… Retrouvez toutes les recettes ici.

18h Centre culturel
Après 5 heures et 14 plats, les 960 convives sont venus à bout de ce repas gargantuesque et ils sont tous d’accord sur un point, outre celui de sauter le repas de ce soir, ils reviendront l’an prochain.

Ouverture des réservations en novembre 2019, pour un week-end gourmand les 7 & 8 mars 2020.

Ils étaient là et ils ont aimé

un grand MERCI à tous

à l'année prochaine !

#festoie

#sarlatadugout